Rotor – Proxy SOCKS5 à 4 voies

Cette procédure va couvrir l’utilisation de Rotor, un outil rudimentaire mais efficace.

Il permet de configurer et de démarrer 4 instances de TOR, sur 4 sockets SOCKS différents (ports : 9050-9053) et va configurer proxychains pour qu’il utilise ces proxy mais de manière aléatoire.

Je me suis volontairement arrêté à 4 instances, car à 10, les sockets ont du mal à tenir.

Son fonctionnement repose sur les programmes suivants : tor, tmux, proxychains et lsof.

apt-get install -y --force-yes tor tmux proxychains lsof

Une fois ces paquets installés, vous pouvez récupérer l’outil sur le dépôt avec la commande suivante :

git clone https://github.com/argosax-reborn/rotor.git && cd rotor

Il ne reste plus qu’à lancer le script nommé rotor.sh.

Après avoir attendu quelques secondes pour laisser les instances démarrer, il nous suffira de contrôler les threads de TOR avec la commande :

lsof -i | grep tor

Voilà, on peut ensuite vérifier son bon fonctionnement grâce à l’outil rotor-tester.sh qui se situe dans le dossier scripts.

Pour une utilisation avec nmap :

proxychains nmap -sT -PN -n -sV -v adresseip -p 80,443,8080,8443 -oX /tmp/nmap-report.xml