La DIY-PSP – Convertissez votre Android en console portable avec une manette de PS4

LA DIY-PSP où comment rentabiliser une manette PS4 qui traîne ?

La procédure d’aujourd’hui va couvrir l’installation et la configuration pour émuler la console Sony PlayStation Portable sur votre terminal Android. L’assemblage de plusieurs produits existants va permettre de réaliser cette PSP DIY. Le produit final va ressembler à ça :

handheld-ds4-holder

Cette photo représente le produit vendu par Sony, compatible avec les téléphones Sony. La prise en main est excellente et le design rappelle le Nvidia Shield.

Pour réaliser le projet jusqu’au bout et procurer un maximum de confort de jeu et de plaisir, vous aurez besoin de :

  • KOBE Mount Holder for DS4 ($4,99)
  • Manette Sony DualShock 4 ($40)
  • Câble OTG (5$)
  • Bluetooth Auto Connect (Si manette en Bluetooth, évite le lag après 30 secondes, gratuit)
  • L’application PPSSPP (disponible gratuitement sur le PlayStore Android)

Une fois tous les composants acquis pour la DIY-PSP, sur le téléphone Android :

On installe les deux applications ci-dessus.

On branche le câble OTG et la manette est aussitôt reconnue (notez que vous pouvez désormais naviguer dans les menus grâce au contrôleur).

Si vous préférez la connexion Bluetooth, allez dans les paramètres Bluetooth de votre téléphone Android, activez le, maintenez le bouton Share et le bouton Ps du contrôleur pendant quelques secondes jusqu’à ce que la lumière clignote rapidement en blanc.

Cliquez maintenant sur le Wireless Controller disponible dans la liste des périphériques Bluetooth de votre Android.

Les deux appareils sont appairés. La dernière manipulation permet de supprimer le lag lorsque la manette est connectée depuis plus de 30 secondes. Les périphériques appairés, lancez l’application Bluetooth Auto Connect, et cliquez simplement sur le bouton Connect en haut.

Vous pouvez désormais copier vos copies légales d’UMD au format ISO sur le stockage de votre appareil Android.

 

Des améliorations, des infos ?

Dès lors que la manette est reconnue, les entrées seront vues au niveau du téléphone comme des commandes claviers (ne soyez pas surpris lorsque vous allez redéfinir les contrôles dans vos émulateurs. Lors de ce paramétrage, si une liste de clavier apparait et vous empêche de définir vos contrôles (app grisée), cliquez simplement à un endroit autre que la liste pour la faire disparaître.)

La compatibilité entre l’émulateur PPSSPP et la manette DS4 est parfaite. Les touches L2 et R2 n’existant pas sur la version physique de la console, L2 permet de faire des sauvegardes au niveau émulateur (snapshots) et R2 permet d’accélérer la vitesse d’émulation, permettant de raccourcir les longs et ennuyeux moments de dialogues.

 

L’émulateur PPSSPP est open source et développé en C++. Sa présentation ici est uniquement à titre d’exemple. Laissez vous tenter par un émulateur GBA, Megadrive ou N64. Certains jeux proposés sur le PlayStore Android sont compatibles nativement avec l’utilisation d’un contrôleur.

Une amélioration possible serait de créer un dossier dédié aux sauvegardes PSP sur un cloud (cf: GDrive, Dropbox, OwnCloud) et de configurer votre émulateur Android PPSSPP pour pointer vers ce dossier (qui sera mis à jour à chaque sauvegarde effectuée). Cependant, il faudra ensuite configurer le même compte cloud sur votre machine principale (de jeu). Faites également pointer votre émulateur PPSSPP pour Windows sur l’emplacement du dossier de sauvegardes dans le Cloud. Voilà ! Peut importe avec quel appareil vous jouerez, votre avancement sera synchronisé sur vers la machine non utilisée, vous permettant de jouer dans les transports et de continuer vos quêtes dans un environnement plus confortable le soir.